Un ultime épisode éprouvant et haletant !

A seulement quelques heures de la diffusion française sur M6, voici notre critique du 6ème épisode.

L’épisode final de cette saison 10 démarre en trombe avec un enchaînement brutal de faits tout aussi impressionnants que rocambolesques.

Chris Carter écrit cette seconde partie de « My Stuggle » en accentuant la conspiration tout en évoquant des sujets sensibles et contemporains tels que la peur des armes bactériologiques, les chemtrails

La série joue toujours son rôle de lanceur d’alerte à la perfection malgré une mise en scène trop précipitée et un épisode n’excédant pas 40 minutes.

Ce scénario de fin de saison nous rappelle étrangement celui de la saison 2 de la série « Millénium » produite par Chris Carter.

La série « The X-Files » à manier les différents mystère grâce à son légendaire pouvoir de suggestion, notamment en ne montrant pas de scènes ostentatoires. 

Tout a toujours été fabuleusement suggéré…

Le mythe ne risque-t-il pas ainsi d’être véritablement démystifié ?

My Struggle 2 Mulder and Smoking Man

La résurrection de l’homme à la cigarette était-elle indispensable au scénario ? N’avait-on justement pas besoin de fraîcheur et ainsi profiter de l’occasion pour mettre en lumière de nouveaux méchants ? Est-il crédible que ce seul homme soit le maillon imparable d’un gigantesque complot planétaire ? Ne manque-t-il pas d’opposition apparente face à nos deux agents obstinés par leur quête de vérité ?

Chacun se fera son opinion sur les prestations des deux jeunes agents Miller et Enstein, que nous trouvons pour le coup à la hauteur de nos attentes.

Sur l’ensemble de cette saison 10 jugé assez satisfaisante, bien que trop courte, notre coup de cœur concerne principalement l’épisode « Home Again ».

Chris Carter ne chercherait-il pas, au vu de ce fantastique cliffangher, à enchaîner sur un troisième film ?


Articles recommandés