Le début du complot ...

Tout commence en 1947 avec le crash d’un OVNI à Roswell (Nouveau Mexique). Les forces militaires du secteur obtiennent une preuve tangible de l’existence d’une vie extra-terrestre.
Mais surtout ils découvrent au sein de l’épave un plan qui consiste à envahir et à détruire la race humaine afin de coloniser la terre. Ce funeste destin est pour le 12 décembre 2012.

A partir de cet instant, toutes personnes ayant connaissance de ce plan décident de taire l’existence d’une vie extra-terrestre. Un vote sera effectué dans le plus grand secret entre les grandes puissances de ce monde. Cette décision aura pour but d'éliminer systématiquement toutes vies venues d'ailleurs.

Parallèlement, les USA décident de constituer un groupuscule qui aura en charge de dissimuler l’existence des extra-terrestres à la population mais aussi de mener le projet « Purity Control »...

Le projet "Purity Control"

Ce nom étrange est un projet top secret visant à créer une race hybride Humaine-Extraterrestre. Une fois la recherche génétique suffisamment avancée, des tests sont effectués en mélangeant de l'ADN des humanoïdes de Roswell aux humains. Dans cela pour des fins militaires..

Ces hybrides serviront plus tard aux colons pour lancer leur invasion sur Terre.

Le Syndicat

En 1973, une partie des membres du groupe que les USA avaient crée à la suite de Roswell décidèrent de coopérer avec les colons extra-terrestre afin de survivre à l'invasion programmée.
Toutefois, les premiers membres du groupe prétendent toujours travailler pour le département d'État et donc pour la conspiration gouvernementale. 

Le début de la coopération s'est tenu à la base aérienne d'El Rico en Virginie. Le groupe présenta un drapeau américain plié aux colons, symbolisant sa soumission face à un ennemi. 
Pour garantir leur loyauté aux colons, les membres du Syndicat devaient accepter de livrer un membre de leur propre famille aux extraterrestres. Ce fut en particulier le sort de la jeune Samantha Mulder et de Cassandra Spender..

Le projet Purity Control permet donc au Syndicat de monnayer leur survie ainsi que celle de leur famille en livrant des hybrides aux colons. 

Parallèlement, le Syndicat travaillait en secret à la mise au point d'un vaccin contre un virus extraterrestres nommé l'huile noire (découvert en 1947), mais sans succès. Ceci pour sauver toute l'humanité..

En 1999, le Syndicat fut finalement détruit par les rebelles sans visages (la résistance d'une population extraterrestre face aux colons, dont la mutilation de leur bouche, yeux et narines les protège de l'huile noire) afin d'empêcher la colonisation.

Les Russes plus fort que le Syndicat ! 

Le Syndicat est en concurrence avec un autre groupe installé dans une forêt de Sibérie en Russie, à Toungouska.

Le 30 juin 1908, une météorite contenant de l'huile noire tombe dans les alentours de Toungouska. Ce groupe se sert de criminels qu'il a capturé pour extraire de l'huile noire que contiennent les fragments de la météorite.

Il utilise également de l'huile noire sur ces criminels qui servent de cobayes pour créer tout comme le Syndicat un vaccin contre l'huile noire, qui semble efficace. Un échantillon du vaccin est finalement tombé entre les mains du Syndicat.